Haut logo
Haut gauche logo Retour à l'accueil Image haut droit
Image de gauche du menu

Carré menu

Coin supérieur gauche

Coin supérieur droit du menu

 

 

 

Bas du menu

Côté droit du menu
Bas du menu
 

Sous-Menu Univers étendu

Coin supérieur gauche

Univers étendu

Sur le vif...

Sur le vif...

  Affiche de l'Ordre Sith
Image bannière

34 ans après la bataille de Yavin, les différentes factions de la République

Marquée par une multitude conflits, la galaxie devait se doter d'un système capable de centraliser les différentes Factions Politiques.

Un ordre issu de conflits

L'Ancienne République

Si pendant des années la république fut le seul système à diriger la galaxie, l'arrivée de Palpatine vint perturber l'équilibre de ce système unique. Despote avide de pouvoir, Palpatine destitua l'ancienne république pour instaurer l'Empire Galactique de l'Ordre Nouveau. Basé sur la terreur, ce système politique eut pour effet de pousser plusieurs systèmes à se rebeller. Bien que l'Alliance Rebelle, la rébellion reconnue par plusieurs systèmes, se soit imposée comme le régime anti-impérial, d'autres systèmes se rebellèrent contre l'empire.

La Nouvelle République - Logo de la LFXW

Après la chute de l'empire, la nouvelle république commença à fédérer les différentes factions. Ce travail de longue haleine se retrouva perturbé par l'arrivée de Yuuzhan Vong qui provoqua l'éclatement complet du système de la Nouvelle République. La stabilité galactique devenait une utopie.

Ce n'est qu'une fois l'envahisseur repoussé que le pouvoir de Coruscant se lança dans une ultime tentative destinée à fédérer les systèmes. L'émergence de l'Inquisitorat en 50 après la bataille de Yavin manqua de plonger de nouveau le nouveau système républicain dans le chaos. Mais ce ne fut pas le cas. Aujourd'hui, la République est devenue une grosse fédération de l'ensemble des factions existantes.

La diversité de l'Alliance républicaine

L'alliance républicaine

Derrière ce terme se cache une multitude de systèmes. Bien que le pouvoir central se trouve sur Coruscant, l'Alliance Républicaine placée sous le contrôle du Chancelier Suprême regroupe les planètes de l'Ancienne et de la Nouvelle République, ainsi qu'un système indépendant resté fidèle à la démocratie.

Les Vestiges de l'Empire
Le parti de l'Ordre Nouveau Après la chute de Palpatine et les multiples tentatives des flottes impériales pour reprendre le pouvoir, le Grand Amiral Pelleaon réussit à cadrer les dernières bribes de l'Empire. Ainsi, les restes des beaux jours de l'Empire se retrouvent centralisés en un point précis de la galaxie. Placé sous le contrôle du Grand Amiral Dubya et du Grand Moff Blacksun, ces vestiges de l'Ordre Nouveau ont accepté de ratifier la déclaration de l'Alliance Républicaine. Autonomes et indépendants ils participent néanmoins aux conseils de la République.
Le consortium de Hapes
Le Consorsium de Hapes Ce consortium placé sous la domination du Prince Isolder II a proclamé sa neutralité au moment de la prise de pouvoir de Palpatine. Bien que proche de la Nouvelle République, il décide de prendre le large durant la guerre contre les Vongs après qu'une manoeuvre malheureuse à la station Centerpoint ait détruit une grande partie de la flotte Hapienne. Ce n'est que beaucoup plus tard que Hapes accepte de reprendre ses relations diplomatiques avec l'Alliance Républicaine, contre l'avis de la Ta'Chume.
L'Inquisitorat
L'Inquisotorat Après la grande défaite subie au large de Thissipias, les derniers membres de l'Inquisitorat passèrent un accord avec l'Alliance Républicaine. Le traité était simple : l'Inquisitorat conservait une existence réelle et autonome (y compris au niveau de la puissance militaire), et le directoire acceptait de ratifier le traité de l'Alliance Républicaine. Et c'est ce qui se fit sous le contrôle de l'Amiral Nic-Kayn Ducsink, chef suprême de l'Inquisitorat.
Jedi et Rior
Les Riors Le Nouvel Ordre Jedi Bien que séparés en deux groupuscules, les champions de la Force (à qui il faut rattacher les Sorcières de Dathomir), acceptèrent dès le début de ratifier les traités de l'Alliance Républicaine. Bien que l'Ordre Jedi se voit plus proche du pouvoir politique central que l'ordre Rior, aucun ne vient mettre en doute les décisions de l'Alliance Républicaine. Le Maître de l'Ordre Jedi Pern Hallar et le prophète Rior Kyp Durron se rendent de temps à autres sur Coruscant afin d'assister aux réunions du conseil de l'Alliance.
Le Soleil Noir
Le Soleil Noir Très longtemps, ce nom fut associé à une organisation criminelle. Après son démantèlement sous l'Empire et la guerre contre les Vong, l'Organisation du Soleil noir devint une société commerciale respectable - ou presque - contrôlée par Conanclanant Jenvenaude, dit « Jen ». Lorsque l'Alliance Républicaine demande au Soleil noir de ratifier le traité, il accepte. Sous les ordres du Soleil Noir on peut trouver la plupart des grandes guildes commerciales, telle la guilde du commerce dirigé par le Quarren Kels Seggir.
Et les autres...
Le traumatisme de l'invasion Yuuzhan Vong fut tel que d'autres factions jusqu'alors plus ou moins autonomes acceptèrent de se joindre à L'Alliance Républicaine. Ce fut le cas des Bothans, des Hutts et même des derniers survivants de la race des Yuuzhan Vong résidant sur Zonoma Sekot.
Valid HTML 4.01!Valid CSS!