Haut logo
Haut gauche logo Retour à l'accueil Image haut droit
Image de gauche du menu

Carré menu

Coin supérieur gauche

Coin supérieur droit du menu

 

 

 

Bas du menu

Côté droit du menu
Bas du menu
 

Sous-Menu Pré-production

Coin supérieur gauche

Pré-production

Sur le vif...

Sur le vif...

  Affiche de l'Ordre Sith
Image bannière

Les combats au sabre laser

Comme dans tout épisode de Star Wars qui se respecte, le fanfilm, « L'Ordre Sith » intègre dans son scénario des combats au Sabre Laser. Ainsi, quatre combats sont visibles dans le film, plus quelques passes au sabre laser.

L'entrainement des acteurs

Afin de permettre à ces affrontements d'avoir lieu, l'équipe du film a fait appel à des personnes de la Ligue Costumée Francophone (LCF) possédant leurs propres sabres ainsi que l'expérience du combat. Ainsi, Mathieu Caldara, Gregory Morelli, Stephane Jourdain et Fabien Roussel se retrouvèrent devant la camera. Sous la houlette de Pascal Ampoulié, alias Arkos, ils se livrèrent à plusieurs séances d'entraînement sous la coupe de la LCF ou pour le fanfilm en particulier. Ainsi, les combattant, entraîneurs et coordinateurs du film se retrouvèrent à plusieurs reprises du coté des en bord de Seine, au coeur de Paris, pour pratiquer l'art du sabre. Au cours du temps, les couples Mathieu/Gregory et Stephane/Fabien parachevèrent leurs coups et purent enregistrer leurs combats le 11 septembre 2004 dans les locaux de Videon, sur fond bleu.

Le tournage de Bourgogne

En plus de ces deux combats dits « secondaires » (mais néanmoins important pour la crédibilité du film), il fallait chorégraphier les affrontements entre les personnages principaux du film. Cette tache fut confiée à Guillaume Creis qui est ceinture noire de Kendo. Il eut la lourde tache d'entraîner Vanessa et Yannick pour leur combat sur Tatooine. Cet entraînement commença sur la capitale et se termina directement sur le plateau de tournage. Le dernier combat du film ne fut pas chorégraphié par Guillaume mais les précieux conseils dispensés à Vanessa et à son adversaire mystère furent largement utilisés.

A l'image, d'autres passes au sabre apparaîtrons. Ludovic Siou affrontera des adversaires inattendus dans un lieu tout aussi inattendu. Romain Courteville fera une démonstration de sabre dans son rôle de Padawan passant ses tests de chevalier Jedi sous l'oeil attentif du maître Nelums joué par Pascal Ampoulié. Enfin, vous pourrez assister à l'entraînement de quatre chevaliers à l'académie Jedi, ces personnages sont interprétés par Laurent Allouch, Romain Berteau, Aurélien Berteau et Guillaume Creis.

Le tournage de Barbizon

Chacun de ces affrontements fut étudié, répété et soumis à l'équipe du Fanfilm pour approbation. Yannick ou Vanessa assistèrent aux entraînements pour dispenser de vive voix les conseils et informations nécessaires à la mise en place correcte des chorégraphies.

Un grand merci a ceux qui nous ont fait bénéficier de leurs connaissances pour tous ces combats !

Entrevue avec Guillaume Creis

NOM et prénom
Photo de Guillaume Creis CREIS Guillaume
Age (au moment de la sortie du Film (Juillet 2005)
21 ans
Rôle
Un peu tout <lol>, (chorégraphes des combats à Fontainebleau et zn Bourgogne, assistant plateau : un peu en Bourgogne, assistant montage avec Remi et figurant).
Meilleur souvenir
En Bourgogne, l'ambiance était tout simplement géniale malgré la chaleur et les coups de soleil. Et le tournage chez moi, ça m'a fait drôle après de voir ma grotte sur écran.
Pire souvenir
Aucun, à part la chaleur en Bourgogne.
Une phrase pour la postérité
Everything that has a beginning has an end

Questions / réponses

Tu as géré les chorégraphies du combat entre Yannick et Vanessa. Tu as mis combien de temps pour préparer cette scène ?
La chorégraphie s'est faite à partir du script / story-board que j'ai regardé, pour mieux comprendre le pourquoi du combat et quel style adopter (kendo et d'escrime) par rapport au personnage, à leur évolution et au contexte. Puis les mouvements me sont venu naturellement dans ma tête comme une visualisation du combat tout en restant fidèle a la tradition star Wars.
Quelles sont les particularité de chacun des personnages quant a son style de combat ?
Pour Yannick et son personnage, son style évidement devait être plus sûr que celui de Vanessa qui joue une padawan, donc il devait avoir des mouvements assez droits. C'est a dire des mouvements assez arrêtés. Ces coups sont surtout inspirés de deux personnages : le comte Dooku et Mace Windu (assez escrimeur au début à une main et très précis a 2 mains). Pour Vanessa, il fallait évidement un autre genre de style, plus rapide, avec plus de sauts plus de geste intensifs et de geste pas évidents à faire, son style rappelle celui d'Obi-Wan dans la "Menace Fantôme".
Y'a-t-il eu beaucoup de séances d'entraînement ?
Cela s'est fait sur le lieu du tournage, car il est plus facile de visualiser un combat sur le lieu où il se passe.
Yannick et Vanessa sont-ils de bons élèves ?
Yannick et Vanessa ont fait beaucoup d'efforts pour voir le combat et ils le rendent très bien à l'écran. Yannick a très bien capté l'essence du combats et il avait déjà une bonne base qui lui a bien servi donc c'était plus une aide pour lui mais sinon il y arrivait déjà bien comme ça. Vanessa avait des bases mais pour certains gestes un peu complexes, elle a eu du mal, mais elle ma surpris en réussissant plusieurs fois certains mouvements qui demandaient de l'entraînement plus intensif.
Tu as géré aussi les mouvements d'entraînement de l'Académie Jedi. Quelle difficultés as-tu rencontré pour mettre en scène quatre Jedi en combat ?
La difficulté première de mettre quatre Jedi en combat dont moi même, est le placement, et les déplacements des Jedi sur la surface d'aire de combat. Sinon les autres acteurs avaient assez d'expérience dans le maniement du sabre pour que cela donne bien à l'écran.
Y'a-t-il eu des blessures suite aux combats de sabres ?
Une seul blessures dont je me rappelle est celle d'un des combattants qui avait déjà des problèmes au genou et qui pendant la répétition c'était refait mal, donc on a dû minimiser son rôle. A part ça je ne pense pas qu'il y ait eu de graves blessures, heureusement.
Sur le plateau en Bourgogne quelle a été la plus grosse difficulté que toi et tes deux « disciples » avez eu à gérer ?
Le tournage en Bourgogne La chaleur ! Je crois que ça a été le pire pour les deux acteurs en costumes qui sont resté quasiment toutes la journée à répéter et apprendre les parties du combats. Ca a du être leur pire journée de tournage en tant qu'acteur.
Une anecdote pour finir ?
Il y a trop d'anecdotes pour toutes les raconter, mais s'il fallait en choisir une, ce serait l'allergie au soleil de Ludo en bourgogne avec toutes ces plaques rouges et évidement les innombrables fous rires qu'on a eu sur les différents tournages. Pour finir, j'ai rencontré des personnes avec qui je vais rester en contact ; c'est plus qu'une communauté maintenant, c'est une famille...
Valid HTML 4.01!Valid CSS!