Haut logo
Haut gauche logo Retour à l'accueil Image haut droit
Image de gauche du menu

Carré menu

Coin supérieur gauche

Coin supérieur droit du menu

 

 

 

Bas du menu

Côté droit du menu
Bas du menu
 

Sous-Menu Autour du film

Coin supérieur gauche

Autour du film

Sur le vif...

Sur le vif...

  Affiche de l'Ordre Sith
Image bannière

La forêt de Huelgoat

Localisation de Huelgoat

Huelgoat est une petite bourgade située à la périphérie des monts d'Arrée, dans le Finistère. D'une superficie de 1 000 hectares, plantée de chênes et de hêtre, la forêt de Huelgoat, est aujourd'hui domaine ONF, après avoir été domaine royal puis ducal. Fortement ravagée par l'ouragan d'octobre 1987. Elle possède une multitude de sites étranges, qui ont fait naître les légendes et des contes de tous genre.

Le chaos de rochers qui compose une partie de la forêt a mis plusieurs siècles à se former. Menacé au 19ème siècle sous la masse des tailleurs de pierres, une action de sauvegarde a été déclenchée en 1895 sous la pression de la population locale.

Le chaos

Au mois de Février 2002, la municipalité a reçu le prix de l'Académie d'Architecture de Paris, pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (catégorie sites et monuments, ville de moins de 10 000 habitants).

Les lieux du 
    tournage

Formé de deux mots bretons huel, ou mieux uhel "haut", et koat, "bois, forêt", le nom de Huelgoat signifie littéralement : "la haute forêt" ou "le bois haut".

Les hauts lieux de la forêt

Le chaos
Ces rochers viennent des profondeurs de la terre. Nés à une dizaine de kilomètres de profondeur sous forme de masses liquides en fusion, ces masses vont remonter très lentement vers la surface, vont se refroidir et se solidifier à quelques kilomètres du niveau du sol. Puis l'érosion, c'est à dire les eaux de pluie et le ruissellement, le gel, la chaleur vont contribuer à dégager, à déblayer tout le terrain surmontant ces roches ; c'est ainsi dégagées qu'on les retrouve aujourd'hui.
Le chaos de rochers qui mit plusieurs milliers de siècles à se former fût menacé au XIXè siècle sous la masse des tailleurs de pierres. Le mécontentement de la population, l'intervention de la Société Archéologique du Finistère et la municipalité de Huelgoat aidée par le conseil général finirent par provoquer une véritable action de sauvegarde en 1895. La municipalité acheta une partie de la forêt, le Saoulec, sur laquelle était située la roche tremblante qui faillit aussi être détruite.
La mare aux fées
Une autre mare de Huelgoat dont la légende (cf plus bas) est intéressante.
La grotte du diable
La sortie du lac, la rivière d'argent tombe de 20 mètres et se perd sous le chaos de rochers au fond de la grotte du diable.
Le gouffre
Impressionnante cascade d'eau qui déferle avec une puissance énorme depuis un monticule de rochers pour se perdre sous la terre.
La grotte d'Artus
La grotte se trouve au dessus d'un chemin, on peut l'atteindre en montant une vingtaine de marches. Il s'agissait du logis du roi Arthur, figure légendaire des chevaliers de la table ronde ; la grotte, dit la légende, décelait un fabuleux trésor gardé par des démons qui traversent les airs sous forme de feux follets. Ce trésor que le Roi Arthur avait découvert au Val Sans Retour grâce à l'enchanteur Merlin.
L'endroit ressemble à une caverne dont les murs latéraux et le plafond rocheux sont toujours en place ; il n'en est pas de même pour le rocher qui se trouve dans le fond de la grotte qui est à moitié écroulé. Vu le manque d'espace, on peut penser que cette grotte servait de halte au roi Arthur au cours de ses longues chevauchées sur son cheval Aubagu. On aurait du mal à imaginer que la reine Guenièvre ait pu partager la couche de son royal époux dans un tel lieu. La grotte d'Arthus
La mare aux sangliers
La mare aux sangliers Son nom vient du fait que l'imagination populaire voit dans ces rocher des têtes de sangliers mai sil y aurait aussi une autre raison plus « naturelle » Les sangliers étaient en nombre dans la forêt à une époque et se retrouvaient volontiers dans cette mare pour se désaltérer.
La roche tremblante
La roche tremblante Elle pèse 137 tonnes, mesure 7 mètres de long et bouge en la poussant à un endroit bien précis avec le dos, sans trop forcer (même des enfants de 10 ans peuvent le faire). Elle fait partie d'un type de pierres autrement appelées "rouler" et les druides voyaient en elles le symbole de la puissance de Dieu. Elle faillit être détruite à la fin du 19è siècle par des carriers peu scrupuleux qui commencèrent à y creuser des trous, encore visibles sur le sommet.
Le camp d'Artus
Le camp d'Arthus D'une étendue de 32 hectares, le camp d'Artus (Arthur) date du 1er siècle avant notre ère, il est dominé par une butte factice haute de 18 mètres. Ce lieu fut une place forte gauloise où se seraient réfugiés 3000 personnes au moment de la conquête de l'armorique par l'armée romaine. Les romains s'y seraient établis ensuite comme le témoigne les monnaies romaines retrouvées sur place.
La rivière d'argent
Le pont rouge Son nom vient du plomb argentifère qui était extrait de la mine de Locmaria-Berrien. Cette rivière est longée par l'Allée Violette qui tient son nom de son ingénieur, Mr VIOLETTE qui, lui-même, la traça. Elle est traversée par le pont rouge qui mène au champignon.
La mine
La mine se situant sur plusieurs communes. Elle fût exploitée pour la première fois au Moyen-Age et pendant une centaine d'années. Au XVIIIè siècle la production annuelle était entre 600 et 700 tonnes de plomb et près de 2 tonnes d'argent .Elle employait environ 1600 personnes. C'est en 1934 que la mine fermera définitivement ses portes.
Le champignon
Le champignon ressemble effectivement à un énorme cèpe, mais il est en granit et doit peser environ 200 tonnes. A proximité de la route de Berrien, à la sortie de l'agglomération, « le Champignon » situé dans une propriété privée et totalement masqué par un épais rideau d'arbres, d'arbustes et végétaux de toute nature, a été « oublié ». Il a été décidé d'acquérir la propriété dans laquelle « il trône » et de réaliser les travaux de nettoyage du site.
Les menhirs
  • Menhir de Kerampaulven - Situé au Nord de Huelgoat ;
  • Menhir du Cloître - Situé au lieu dit portant le même nom, il se trouve sur une propriété privée ;
  • Menhir de Kerlesclum ;
  • D'autres mégalithes sont à visiter dans la région : Saint-Rivoal, Brasparts, Lennon, Landeleau, Cleden Poher, et l'on peut trouver le long de la route des menhirs oubliés.

Liens

Pour de plus amples informations et découvrir les légendes attachées à ce lieu, vous pouvez vous référer aux sites internet suivants :

Valid HTML 4.01!Valid CSS!